Séniors M1 : Sixième victoire de rang pour le CSAKB…. la victoire du collectif.

Publié le par KBO

PHOTO CR J10-0

Nationale 3 : CSA Kremlin Bicêtre bat CO WATTRELOS HB : 33 -22.

Pour cette dernière journée avant la trêve de Noël, les Kremlinois auront encore fait l’étalage de la puissance d’un collectif enfin bien rôdé. Dès l’entame de la rencontre, les Wattrelosiens  tiennent la dragée haute aux Kremlinois et font même jeu égal pendant 7 petites minutes avant de commencer à accumuler les pertes de balles en attaque permettant aux locaux de prendre le large par quelques contre-attaques rondement menées. Face à la rigueur défensive mis en place par le coach Kremlinois, seul le très remuant Teddy Callewaert (cap wattrelosien) tirera son épingle du jeu alors que le reste du collectif Ch’ti restera sans réelle solution. Un très bon Lyes Bénouaden, notamment aux 7 mètres avec un  5/5, permettra aux Nordistes de ne pas sombrer et de rejoindre les vestiaires avec un retard de 6 buts à la pause (14-8 pour le CSAKB).
A la reprise, le scénario se répète comme en première mi-temps. L’opposition ne durera quelques petites minutes avant que les Kremlinois n’accentuent  de nouveau leur avance (19-12 à la 42ème). A 15 minutes du  terme de la partie, alors que la messe semblait  dite, une petite baisse de régime et quelques fautes des joueurs du CSAKB permettent aux Wattrelosiens de revenir rapidement à 3 longueurs (20-17 à la 48ème). Le banc nordiste y croit alors dur comme fer, mais un recadrage des troupes par le coach Kremlinois relance la machine à gagner Kremlinoise. Tout s’enchaine rapidement, bien que l’attaque Wattrelosienne semblait performante, les Kremlinois retrouvent un second souffle. La défense devient de nouveau hermétique et les attaquants du CSAKB alterneront les attaques posées et les contre-attaques fulgurantes. A ce petit jeu, les Wattrelosiens sortiront usés par les cavalcades des locaux. Le panneau d’affichage s’incrémente à grande vitesse et le gardien nordiste, érigé en dernier rempart,  ne saura plus où donner de la tête. Toutes les contre-attaques permettront aux Kremlinois de s’essayer avec succès  aux différentes techniques de tir. L’apothéose de la partie surviendra sur un tir improbable de Roch de Ternay qui laissera pantois le portier Wattrelosien (il paraît qu’il se demande encore « quoi ») . C’est donc fort logiquement que le CSAKB s’impose sur le score sans appel de 33 à 22.
Voilà une belle victoire qui permet aux Kremlinois d’entamer cette trêve de Noël sereinement. Quant aux Wattrelosiens, ils  restent bon dernier de cette poule 4 où la situation commence à se décanter petit à petit.

Commenter cet article